Interview Découvrez les points forts

Pilote de développement, groupe de développement
assurance qualité, département moto assurance qualité

Shogo Sato

Merci de nous parler de vous et de votre place dans le projet.

J’ai rejoint Suzuki en 2008 et je suis chargé de tester nos motos routières de grosse cylindrée.

Je m’occupais précédemment de l’équipe de testeurs de la V-Strom 650, ce qui m’a permis d’en acquérir un bon aperçu. Cette expérience a été très utile lors du développement de notre nouveau modèle de trail.

A l’étape du modèle en argile, nous avons redéfini la position de conduite et nous l’avons testé en soufflerie. Mon but était d’obtenir un haut niveau de performance pour notre modèle phare du segment trail.

Quelles sont les consignes des testeurs?

Nous avons deux tâches. La première est de vérifier le fonctionnement et la qualité de nos motos. Nous voulons mettre à jour et rectifier tous les problèmes potentiels afin que nos clients bénéficient des meilleurs fonctionnements et durabilités de chaque composant.
La seconde tâche est de perfectionner la maniabilité et l’injection avec les techniciens.

Nous dirigeons toutes sortes de tests afin de vérifier ces points. Nous devons surpasser les standards déjà élevés de Suzuki dans tous ces tests, tout en respectant le concept. Nous ne faisons aucun compromis sur les tests afin de satisfaire notre clientèle.

Comment simulez-vous les conditions réelles de conduite?

Nous utilisons tous les outils mis à notre disposition afin de s’assurer des meilleures performances de notre machine.
Nous nous concentrons sur la stabilité en ligne droite en utilisant notre piste test de 2 km en ligne droite. Nous prévoyons aussi les meilleures performances en virage, pour la stabilité et l’agilité, en travaillant la maniabilité sur les virages serrés.

Après ces tests, nous parcourons les routes et autoroutes d’Europe et des Etats-Unis afin de faire les dernières rectifications telles que la suspension et le freinage.

Les conditions de roulage entre notre nos simulations et les routes réelles sont différentes, ainsi notre ressenti peut changer.
Par conséquent, quand nous travaillons vers les ajustements finaux, nous impliquons des pilotes testeurs locaux qui maîtrisent leur secteur et les routes alentours.

google plus
pin it

TO TOP